Vous êtes ici :

Nicolas Sauvage

Avocat au Barreau de Paris

  • Diplômé de l’ESCP Europe
  • Maître en droit des affaires et droit fiscal
  • Spécialiste en droit social
  • Membre du Bureau d’Avosial
  • Professeur vacataire à HEC
Il y a dans le concours hippique, que je pratique en amateur, de nombreuses similarités avec la profession d’avocat. Les obstacles sont connus, et le parcours tracé, mais chaque concurrent suit une approche différente et sa performance influe sur mon classement. Avec mon cheval, comme avec un client, nous formons un « couple ». Ce couple peut sortir victorieux d’une épreuve, s’il est soudé par la confiance mutuelle et guidé par ma technicité. Dans une compétition de CSO, alors qu’on s’y prépare depuis des mois, on dispose d’à peine 60 secondes pour vaincre, comme dans une plaidoirie où les deux premières minutes sont clé pour convaincre. L’observation silencieuse des autres concurrents est riche d’enseignements pour soi, avant de se lancer sur le parcours tout comme l’analyse des parties prenantes à un conflit social ou une restructuration. Et enfin si la victoire sublime le lien de confiance avec le cheval, l’analyse de la défaite permet de vaincre à l’épreuve suivante.

Calendrier